La carie : le problème bucco-dentaire le plus fréquent au monde !

Selon une étude sur la charge de morbidité en 2016, 50 % de la population mondiale est atteints de pathologies buccodentaires notamment de caries. La première mesure à prendre est de limiter ses complications en s’informant sur ses symptômes, ses origines et ses traitements. Zoom sur ces différents points.

Définition et manifestation

La carie est une infection qui touche et qui détériore progressivement la dent en l’absence de soin. Elle attaque l’émail en premier, en l’obstruant, ensuite elle s’enfonce dans la dentine. Arrivée à ce second stade, elle laisse un grand trou sur la couronne qui devient douloureuse au contact de la nourriture froide, chaude, ou sucrée. Lorsqu’elle atteint la pulpe, la douleur sera de plus en plus intense et la dent s’infecte, puisque les bactéries lèsent l’os, la gencive et le ligament. Cependant, une question se pose : comment les caries se forment-elles ?

Causes et origines

La principale cause de l’apparition des caries est la consommation de sucre sans brossage de dents. Les lactobacilles et les streptocuccus mutans, qui sont des bactéries buccales, transforment ce produit en acide en le décomposant. Les particules obtenues forment alors la plaque dentaire en se combinant avec les autres acides, les débris de nourritures et la salive. Cette couche se dépose sur l’émail et commence à détériorer la couronne.

En effet, cette pathologie peut concerner aussi bien les dents de lait que celles définitives. D’après les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé, elle touche entre 60 % et 90 % des enfants en âge de scolarisation et 100 % des adultes. Elle commence au niveau des molaires et des prémolaires qui sont difficiles à atteindre pendant le nettoyage. Cependant, il existe des solutions qui permettent de la prévenir et de la soigner avec efficacité.

Préventions et traitements

La meilleure manière d’éviter l’apparition des caries est de limiter la consommation de sucre. Ensuite, il faut préserver l’hygiène buccale en s’assurant de se brosser les dents régulièrement en suivant les recommandations du spécialiste (3 fois par jour, pendant 3 minutes et sur les 3 faces). Dans les pays sous-développés, l’État introduit du fluor dans l’eau que la population utilise au quotidien afin de renforcer l’émail.

Dans le cas où l’émail et la dentine sont déjà troués, il faut se rendre chez le dentiste pour les traiter. Ce dernier les obstrue à l’aide de l’amalgame d’argent ou du composite. En cas de dommage important de la dent, il la remplit avec une couronne. Lorsque les caries atteignent les nerfs et détruisent la pulpe, le spécialiste effectue une désensibilisation et soigne le canal. Si elles arrivent sur l’os alvéolaire et si les bactéries entrainent l’apparition d’abcès, il prescrit un traitement à l’antibiotique.

L’abcès dentaire : très douloureux, il conduit souvent aux urgences
La gingivite : très fréquente, elle doit être surveillée