La gingivite : très fréquente, elle doit être surveillée

La santé buccodentaire est délicate, puisque la moindre négligence peut l’entraver et entrainer une infection au niveau des dents ou de la bouche. C’est le cas, par exemple, d’une mauvaise hygiène qui peut provoquer la détérioration de la gencive. D’après des études menées par l’Association dentaire française pour le compte de l’Organisation Mondiale de la Santé, cette pathologie touche 80 % des adultes entre 35 et 44 ans ainsi que la moitié des jeunes de 15 ans. Afin d’aider les patients à mieux comprendre ses origines, ses conséquences et ses traitements, les explications suivantes s’imposent.

Qu’est-ce que la gingivite ?

Il s’agit d’une maladie de la gencive qui peut disparaitre facilement avec un traitement adéquat. Elle provient de la multiplication des bactéries dans la bouche. Celles-ci forment une couche épaisse et blanchâtre sur la dent, c’est la plaque dentaire. Sans brossage minutieux, cette dernière durcit et donne naissance au tartre, sous lequel les bactéries s’attaquent au cément, au ligament parodontal ainsi qu’à l’os alvéolaire. La gencive commence alors à saigner, à enfler ou à rougir. Dans les cas les plus compliqués, elle prend une teinte violette ou blanche à certains endroits. La douleur ne se fait sentir que très rarement, mais lorsqu’elle survient, elle peut être intense. Sans soin, cette pathologie s’aggrave.

Quelles sont ses complications ?

Lorsque les signes qui annoncent l’inflammation de la gencive apparaissent, il faut les traiter rapidement. Cette maladie peut provoquer la parodontite, une autre infection de la gencive, mais, qui atteint les tissus de soutien c’est-à-dire l’os alvéolaire, le cément et le ligament. Impossible à guérir, elle est permanente. Pour son traitement, le spécialiste se contente d’arrêter sa dégénérescence. L’irritation de la gencive peut, également, entrainer la polyarthrite rhumatoïde (une maladie articulaire) même si cela ne se produit pas fréquemment. Elle favorise la production de protéines citrullinées qui agissent sur le système immunitaire des malades. En effet, afin d’éviter toutes ces complications, il est important de la soigner à l’avance.

Comment la traiter ?

Le traitement de cette pathologie se fait en plusieurs étapes, dont la première est le détartrage. Le dentiste enlève le tartre qui se colle sur la paroi dentaire, pour ensuite polir la couronne. Cette intervention dure entre une 1 h et 1 h 30 min Il élimine par la suite les bactéries qui logent entre les dents et la gencive en utilisant un antiseptique. Pour terminer, il prescrit des produits d’entretien, comme les bains de bouche, l’eau oxygénée ou le bicarbonate de soude.

L’abcès dentaire : très douloureux, il conduit souvent aux urgences
La carie : le problème bucco-dentaire le plus fréquent au monde !