Zoom sur la tendance américaine des facettes dentaires

Avoir un beau sourire fait partie des critères qui permettent de percer à Hollywood. C’est l’une des raisons pour laquelle les plus grandes stars de cinéma américain, comme Julia Roberts et consorts continuent de séduire les producteurs. Le guide suivant dévoile leur secret concernant les facettes dentaires.

Que sont les facettes dentaires ?

Il s’agit des enveloppes en porcelaine ou en composite qui permettent de recouvrir une partie des dents. Elles fonctionnent sur le même principe que les faux ongles. Elles peuvent remplacer la couronne, dont la pose nécessite une modification de la forme des dents. En effet, une fois les facettes dentaires en place, le sourire de l’utilisateur change considérablement. Quoi qu’il en soit, elle améliore l’aspect du visage malgré la présence de quelques pathologies buccodentaires.

À titre d’information, la porcelaine qui sert à fabriquer ces pellicules est un matériau solide, mais onéreux, tandis que le composite est plus fragile, mais abordable.

Qu’est-ce qui les différencie des restaurations comme la couronne ?

Ces enveloppes dissimulent 75 % de la paroi de la dent, tandis que la couronne cache toute la totalité de sa surface. À cet effet, cette seconde option constitue la solution la plus courante pour le traitement des caries, étant donné que la première ne suffit pas pour corriger complètement les lésions. De plus, la couronne est une prothèse similaire aux dents et qui se place sur elles directement. Cependant, sa pose est plus lente et pour obtenir des résultats rapides, les patients préfèrent souvent les facettes. Ce qui explique leur notoriété partout dans le monde et surtout aux États unis.

Quelles sont les différentes étapes de la pose de ces pellicules dentaires ?

L’installation de ces enveloppes sur les dents se déroule en trois séances, dont la première consiste à préparer mentalement le patient. À ce moment, le spécialiste l’informe et lui pose des questions sur ses motivations. Il prend également quelques photos et effectue plusieurs radiographies. À la fin, il prélève les empreintes dentaires, indispensables pour le moulage. À la seconde séance, il crée le masque, en s’assurant qu’il soit compatible avec la denture du patient. Il le présente à ce dernier, afin de lui permettre d’avoir une idée sur les résultats qui l’attendent et de proposer des modifications avant la validation. En effet, le dentiste peut encore changer la forme et la couleur, ainsi que le positionnement des pellicules. La dernière séance est consacrée à la pose proprement dite.

Blanchiment des dents : une mode à prendre avec des précautions
En quoi consiste la pose de prothèses dentaires esthétiques ?